Oh...une gourmandine

18 juin 2009

Qu'est-ce qu'il dit?

Pour une fois plutôt que de vous bassiner ( ce mot doit être typiquement belge ou du nord parce que j'suis pas sur que ma seule et unique lectrice ne pipe mot...soit je t'expliquerai en privé mady!) avec mes anecdotes niaiseuses et autres blablateries...
J'ai pensé vous offrir quelques répliques de films qui m'ont touché, fait rire, ou pleurer, bref...just for you! (là c'est juste un extrait si ça vous plait je vous en filerai d'autres!)


Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c’est leur connerie, pas leurs différences. ( ensemble, c'est tout)


Il y a un adage qui dit qu'on fait toujours du mal à ceux qu'on aime, mais il oublie de dire qu'on aime ceux qui nous font du mal.(fight club)

C'est lorsque nous avons tout perdu que l'on est libre de faire tout ce que l'on veut.(fight club)


Alors il se retourne vers moi, tu sais, et puis il me dit : comment j'ai pu oublier ? Et c'est marrant parce que moi, au même moment je pensais : comment j'ai pu m'en souvenir ?( le gout des autres)

C'est l'histoire d'une société qui tombe et qui, au fur et à mesure de sa chute, se répète sans cesse pour se rassurer : jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien... L'important c'est pas la chute, c'est l'atterrissage.( La haine)

Moi au moins j'sais encore qui j'suis et d'où je viens ( la haine)

Tu t'souviens ? C'est ce jour là où tu m'as dit que je serai jamais cap de t'faire du mal... Cap !(jeux d'enfants)

C'était donc ça être adulte, avoir un compteur qui affiche de 0 à 210 et ne jamais faire que du 60 ...(jeux d'enfants)

Les amis, c'est comme les lunettes, ça donne l'air intelligent, mais ça se raye facilement et puis ça fatigue... Heureusement, des fois, on tombe sur des lunettes vraiment cool. Moi, j'ai Sophie.( jeux d'enfants)

Pourquoi les personnes en couples demandent toujours aux célibataires comment vont les amours ? Est-ce que nous on leur saute dessus pour savoir s'ils baisent encore ? ( bridget johnes)

blabla




Posté par So_greedy à 00:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]


14 juin 2009

Eternellement sunshining…

Hier après une course effrénée ( ouai 3 tour de parc et j’me la pète…), je rentre chez moi, saute dans la douche et comme à mon habitude zappe sur toutes les chaines que peut compter le merveilleux abonnement à un espèce de câble de mes parents….
J’ai jamais compris l’importance d’avoir 8796 chaines où y a de toutes façons rien d’intéressant ; ce qui me confère un statut de zappeur fou…..
Toujours un œil sur le pc et la télécommande dans la main je ne vois que d’un œil les programmes les plus improbables…
Puis entre 2 quizzs sur la condition sociale des hippocampes de mer dans l’océan pacifique et les difficultés physiques d’un éléphant à faire les lacets de ses converses, j’aperçois à l’écran un visage connu…ou plutôt une image connue…
Ce film je l’ai déjà vu, au cinéma, y a longtemps même….
Ce film j’en parle comme mon film préféré, je le vend à quiconque aurait envie de voir un « bon film », bref j’le kiffe…
Il est bien construit, l’histoire est originale, le jeu d’acteur est bon, c’est beau, c’est fort, c’est fou, c’est du Gondry…
Et là avec toujours un œil sur le pc j’me rend compte qu’une connexion se fait, une fenêtre s’ouvre, un nom clignote …
Ce film je peux pas le regarder enfin le re-regarder…sur le coup j’ai pas compris pourquoi, puis à mesure que mon p’tit cœur de frisée se resserre, la lumière arrive…
Ce film c’est lui, cette fille c’est elle, ce coup de foudre, ce « je t’aime moi non plus », ce « je serai toujours là », ce « je ne t’oublierai jamais »…
Alors comme la fontaine que je suis en a l’habitude, je sens cette petite larme tremblante essayer de s’échapper de mon orbite pour venir s’écraser sur une joue rebondie…
Puis l’image est belle, ils sont deux sous les étoiles, se tiennent la main, le regard rêveur que j’affectionne tant…je monte le son…
Et là j’entend cette phrase, incroyablement belle et juste , qui aura magnifiquement renvoyer chez elle la vilaine larme qui voulait me transformer en clown triste…

« Je peux mourir maintenant mandarine, je sais ce qu’est le bonheur »

Alors à tous les gens qui aurait eu aussi vécus une histoire merveilleuse avec leur moitié de mandarine, regardez au moins une fois Eternal Sunshine of the spotless mind…un film au titre improbable mais à l’histoire tellement profonde…

untitled

Posté par So_greedy à 12:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 avril 2009

That is the question!

Petite note dédicasse à un film que j'adore et que j'ai regardé au moins 10 fois...

Qui c'est le plus fort...L'hyppopotamme ou l'éléphant?

thumbnailCA1I6GCQ

Posté par So_greedy à 23:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 avril 2009

That is the question!

Pourquoi?

Je vais essayer chaque mardi de vous faire participer à mon blog en vous posant les questions que je peux me poser...
Enfin, une parmi tant d'autres parce que des questions existencielles dont la réponse ferait de ma vie un véritable paradis de bisounours surfant sur l'arc-en-ciel y en a des centaines au moins par jour!!!

MAIS le mardi étant un jour à haute teneur en sociologie chez votre frisée préférée, il y a souvent cette dernière question qui me taraude le soir et m'empêche de fermer l'oeil ( parfois même elle m'oblige du coup à filer un coup de fil à un de mes 3 cons frères, à poser mes problèmes sur la toile ou à me jetter dans le premier bar du coin ouvert un mardi après minuit et dont la jupi gère sans tourner de la mousse ma petite grenadine...bref c'est la faute aux questions tout ça on est bien d'accord)...

On va commencer grand et fort...une question que j'ai posé un million de fois aux 3 en soirées, qui me démange, que je ressort à tous les gens que je rencontre...

Alors vous mes lecteurs ( enfin donc toi Mady, la seule personne à lire ce torchon,lol) je me dois ce soir de vous poser LA question:

Vous aurez remarqué que Donald, l'ami de Mickey, ne porte pas de pantalon...
Pourtant quand Donald prend sa douche, il en sort la serviette autour de la taill
e...
S'il n'a pas de pantalon pourquoi se cacher les plumes avec une serviette?

AZMQ2ZBCAKCF2I3CAPZY2E0CAH7XNJECAM2OKU8CAHJXY87CA7RXPXPCA8AI645CAGX77NBCAFMNJHGCA06X7B7CAT62YK3CA8FERQYCANRXYOFCAO2P1MXCAN4YUHGCANR1TXBCAUTQO6ZCARIA022

Posté par So_greedy à 23:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 mars 2009

Histoire de coeur...

J’aime être célibataire, enfin je veux dire ce n’est pas un problème pour moi…

Mais là après mon accident de voiture, le front en vrac, un petit œuf ayant élu domicile sur mon front, le cuir chevelu en vacances et une larme de sang qui ruisselle le long de ma joue…

J’aurai aimé que quelqu’un soit là…Un garçon à qui montrer mon exploit…encastrer le devant d’une voiture c’est digne d’une bimbo sous toxicity ça !

Il serait venu voir les dégâts, puis aurait esquissé un sourire comme pour me faire croire que c’était pas grave, qu’on aller juste rentrer soigner mon p’tit front tout rouge et mes cheveux tout morts…

Puis on se serait reposé, j’aurais posé ma tête sur son torse que j’aime tant, en plein discussion avec son cœur, parce que oui moi quand j’aime le cœur de l’autre me parle…avec entre chaque cliquetis de ce bon vieil organe, une note de la  chanson de Ben Harper…celle qui m’apaise…parce qu’il saurait que c’est celle là…

Puis il me serrerait très fort contre lui, alors que je jetterai un coup d’œil humide par-dessus son menton, il baisserait les yeux pleins de force tranquille et de réconforts….

Nos regards se rencontreraient juste pour s’apaiser mutuellement…

Puis je laisserai juste échapper une larme pour venir rafraichir son torse d’homme et m’endormirais en refermant les yeux aux creux de mon héros…

http://www.youtube.com/watch?v=Hiv2FrHklKY

Parfois j’aimerai ne pas être célibataire….

Posté par So_greedy à 23:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]


16 mars 2009

Rigole, rigole!

J'ai un smiley sur le visage, je prend tout avec dérision...presque tout...lol
J'ai toujours porté l'humour comme une arme formidable...J'adore les gens qui me font rire et j'aime faire rire les autres, un vrai clown la petite frisée...
Certes je ne me confond pas en cabrioles (quoi que j'ai déjà fait la roue au bureau ;-)), mais j'aime manier la langue, les blagues, les jeux de mots, ça me fascine en plus de me faire rire...
Quand je fond en larme devant ma meilleure amie je suis capable d'en rire...je trouve entre deux sanglots assez de dérision dans ma petite tête frisée pour imaginer les comparaisons les plus sarcastiques...Incroyable!
Je peux même rire de quelqu'un qui se vautre dans la rue ou d'un enfant qui sanglote la morve au nez!

Aussi quand ce matin ma maman est venue à 7h du matin se blottir dans mon lit en me disant qu'elle avait le cafard, la seule réplique que j'ai trouvé fut celle d'un célèbre dessin animé de la compagnie américaine aux grandes oreilles...
- J'ai le cafard
- y a pas de cafard dans le désert
-non je veux dire que je suis déprimé
- oui mais même!

C'est débile et complètement inapproprié mais ça m'a quand même fait sourire...parfois je devrais me contenter de penser...

sourire


Posté par So_greedy à 22:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

J'ai pas toujours eu 5 ans...

Souvent on m'appelle le bisounours...
Je suis aux yeux de beaucoup quelqu'un d'insouciant, qui prend la vie avec légèreté...
Je sors avec mes amis, fait la fête, porte des vêtements de gamins, explose de rire devant un bon vieux gag, et d'autres qualités hautement appréciées de mes copains en pleine transition avec leur vie d'adulte en devenir...

Pourtant j'ai pas toujours eu 5 ans dans ma tête...
Avant même de les avoir sur ma carte d'identité, je portais fièrement ma vie de petite fille sur mes petites épaules...j'allais à l'école, préparais mon déjeuner, apprenais à lire, faisais ma toilette, et me disais que "maintenant ça suffit il serait peut être l'heure d'aller au lit!"...
Plus tard je décidais quelle option choisir à l'école, avoir un boulot, payer mes factures, avoir un petit copain, partir en vacances, etc...
J'suis partie de la maison familiale jeune et j'ai appris la vie de grand...chouette vie d'ailleurs...

Alors si aujourd'hui j'ai toujours l'air d'avoir 5 ans aux yeux des autres c'est juste que je prend un peu de rab...
Et malgré toute cette vie de grand apprise avant de savoir compter je reste une petite frisée aux yeux de tous...et j'adore ça!

2009_03_06_causette

Posté par So_greedy à 22:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Il était une fois...

Aujourd'hui, petite réunion dominicale chez Mme mamamidamour...
Elle reçoit le dernier né de la famille, un joli petit garçon, fils d'une gentille cousine qu'on aime bien!
Bon le bébé il est mignon tout ça, on me demande de le prendre comme d'hab je veux pas (pourquoi les gens font des enfants puis veulent toujours vous les mettre dans les bras? Y a peut être un cadeau à celui qui en devinera le poids? )...

Puis s'en suivent avec charme, romantisme et volupté les explications des accouchements de tout le personnel féminin de la famille Grand B.
Après que mes cousins par alliance et moi ayons éructé de dégout une bonne dizaine de fois, elles ont quand même minimisé leurs so chic et glamour dissertations sur l' épisiotomie...

S'en est alors suivi les souvenirs d'enfance de nos chéres mamans...
Depuis ce midi je sais donc que votre petite frisée avait beaucoup de mal à dormir la nuit (pas la journée notez,lol) et se baladait dans la maison, qu'elle détestait porter des chaussettes, était très maladroite, qu'elle ne voulait jamais se coiffer, avait peur du noir, vouait une adoration sans bornes à son papi, avait des rêves pleins la tête, une imagination débordante et la tête dans les nuage...

st

Et que donc la p'tite frisée n'a pas bougé d'un iotat en 23 ans...lol

Puis j'suis allé voir mon héros, parce qu'un dimanche plein de souvenirs sans lui ça manque de sens, je lui ai lu une page de la bourse (avec ce qui se passe en ce moment je sais pas si c'est bien ou mal , j'devrais peut être lui lire les résultats du foot), lui ai posé quelques gerberas sur la tombe, puis je me suis assise dans les cailloux pour lui parler...

En espérant que si sa petite frisée à lui n'a pas changé malgré son absence, l'amour qu'ils se portaient pendant toutes ces années soit toujours aussi fort!

nuagescoeur

Posté par So_greedy à 00:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mars 2009

La chanson du jeudi...

Pardon d'avoir délaissé mon blog...mais comme chaque nouvelle année, celle-ci est riche de rebondissements...heureux ou pas toujours est-il que ça bouge chez la p'tite frisée...

Alors pour repartir du bon pied, la chanson du jeudi...
Une petite reprise parce que parfois l'originale me "gène"...
J'aime cette chanson qui décrit parfaitement ma relation aux autres...pas qu'en amour d'ailleurs...
Je suis incapable de dire au revoir, encore moins "adieu", je ne peux pas abandonner, je n'envisage pas d'oublier quelqu'un avec qui j'ai passé du temps, que j'ai aimé...
Alors à toutes les pestes de mon école,les collégiens, mon Titom, mon Annso, ma Dedey, mon héros, les colons, les littéraires, les toulonnais, les parisiens, le first, le biscuit, le p'tit loup, les filles, et tous les autres qui ont déjà passé la main dans mes cheveux...j'y pense et puis...je n'oublie pas!

Salut les amoureux

 

by Joe Dassin

 

Album: Joe

Les matins se suivent et se ressemblent
Quand l'amour fait place au quotidien
On n'était pas fait pour vivre ensemble
Ça n'suffit pas de toujours s'aimer bien
C'est drôle, hier, on s'ennuyait
Et c'est à peine si l'on trouvait
Des mots pour se parler du mauvais temps
Et maintenant qu'il faut partir
On a cent mille choses à dire
Qui tiennent trop à cœur pour si peu de temps

On s'est aimé comme on se quitte
Tout simplement sans penser à demain
A demain qui vient toujours un peu trop vite
Aux adieux qui quelque fois se passent un peu trop bien

On fait c'qu'il faut, on tient nos rôles
On se regarde, on rit, on crâne un peu
On a toujours oublié quelque chose
C'est pas facile de se dire adieu
Et l'on sait trop bien que tôt ou tard
Demain peut-être ou même ce soir
On va se dire que tout n'est pas perdu
De ce roman inachevé, on va se faire un conte de fées
Mais on a passé l'âge, on n'y croirait plus

On s'est aimé comme on se quitte
Tout simplement sans penser à demain
A demain qui vient toujours un peu trop vite
Aux adieux qui quelque fois se passent un peu trop bien

Roméo, Juliette et tous les autres
Au fond de vos bouquins dormez en paix
Une simple histoire comme la nôtre
Est de celles qu'on écrira jamais
Allons petite il faut partir
Laisser ici nos souvenirs
On va descendre ensemble si tu veux
Et quand elle va nous voir passer
La patronne du café
Va encore nous dire "Salut les amoureux"

On s'est aimé comme on se quitte
Tout simplement sans penser à demain
A demain qui vient toujours un peu trop vite
Aux adieux qui quelque fois se passent un peu trop bien

http://www.youtube.com/watch?v=WjP-WS_8P8Y

1475715598_a2bda462e9_m

Posté par So_greedy à 21:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 janvier 2009

La fleur...

Presque veille de jeudi, c'est presque une chanson...

Plutôt une reflexion...entendu au detour d'une conversation "t'as déjà aimé toi; aimé tellement fort que les moments où tu te sentais le mieux c'est quand t'étais avec lui?.."
"...oui"
"et ce quelqu'un c'était lui, celui même qui vit en ce moment l'amour de sa vie..."
Alors si l'amour de ma vie, celui dont j'étais la fleur a finalement trouve une fleur encore plus belle, plus douce, qui sent encore meilleur...peut être moi aussi trouverai-je un doudou plus doux, ou même carrément une boite de speculoos....

Pourquoi y a pas de conservateur dans les fleurs alors que les biscuits restent croustillants pour tout le monde...

Finalement la super 2009, j'la sens pas si bien que ça...

images

Posté par So_greedy à 03:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]